Ma liste de blogues

jeudi 6 octobre 2016

 L'automne disais-je…on parle toujours des érables et de leurs feuilles blablabla, moi je préfère les frênes…chacun ses goûts !


 C'est quand même pas mal comme teintes non ?

 Plein sud mais petite pause à Bromont.


 On fait le tour de l'étang.
 Quand je pense qu'ils voulaient construire une écurie de 150 box à cet endroit ! Pas mal content d'avoir participé à mettre leurs plans à l'eau ! Guignols !





 Les Frênes vus de près.

 Un peu de brume dans les baisseurs ce matin vers 7 heure.
Avec en prime la belle nouvelle ligne triphasée qui coupe le paysage en deux ! Giono décrivait bien le fait dans "La chasse au bonheur" au chapitre "Il est évident" (page 88 Folio):
LIRE ICI. sur le sujet.

4 commentaires:

Anonyme a dit...

Par ici, les frênes dépérissent à cause de la chalarose qui gagne de plus en plus.
Du coup l'Office National des Forêts a décidé de fermer l'accès de cinq forêts domaniales de la région Nord (enfin les "Hauts de France" rrrrrroulement de tambour comme on s'appelle désormais ; ça fait plus chic pour le gros Xavier Bertrand) depuis mi-septembre, le temps de sécuriser les itinéraires de randonnée.
Le drame, c’est que si les frênes représentent 20 % de la forêt dans les Hauts de FrrrrrrOnce, le taux est de 50% dans les Forêts de la Côte d'Opale (Hardelot, Boulogne, Desvres, Guines). Donc dans mon coin (le Boulonnais) c'est la moitié de la forêt va disparaître :(
J'en avais un magnifique dans mon jardin. Le hic est qu'il commençait à montrer des signes d'atteinte et j'ai dû faire abattre pour pas qu'il me tombe sur la tronche.
L'élagueur a laissé le tronc sur une hauteur d'1 mètre. J'y avais posé une mangeoire (fabriquée maison avec des morceaux de bois de terrasse) pour les bruants. Mangeoire fort fréquentée depuis le printemps.
Bin le frêne fait le coup du Phenix. Il renait de ses cendres et refait PLEIN de nouvelles pousses autour du trognon !!!! Du coup je ne sais pas trop si je dois couper les nouveaux rameaux.
C'était la question existentielle et métaphysique du jour.
nine

Vieux Matou a dit...

Ici c'est l'agrile du frêne qui les fait crever…hécatombe ! Après les ormes…avant les hêtres etc.
Le frêne est coriace, laisse le repousser, ça te feras un frêne têtard avec des pousses de 120cm par an. Tu n'as rien à perdre, et puis 1m il ne risque pas de te tomber dessus.
J'en coupe un petit tous les ans sur le button des chats et il repousse tout le temps.
http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7377,91133623&_dad=portal&_schema=PORTAL

Anonyme a dit...

Ha oui pas con

Patrick Blanfuné a dit...

Belles couleurs de l'automne, dommage pour le gâchis dû à la présence de ces pilonnes.