Ma liste de blogues

mardi 10 janvier 2017

Un de plus pour faire chier les autres !
Hardi tudieu !

Zola ! Je me souviens d'une réflexion d'Yves quand je travaillais à La Villeneuve chez Otto…« ho la la, laisse pas traîner ça sur le tréteau», là où je nettoyais les selles et les brides après la chasse.
What !? Zola, persona non grata ?!
J'ai 19 ans…je me cultive, il est temps !
Et on vient me dire…oh la la….Zola…
Bin…oui et alors ?! C'est un grand écrivain non ?
Oui, mais si Grand-Père voit ça…
1970.
Et bien oui, je lisais les "Rougon-Macquart" et j'ai adoré, et j'ai relu certains tomes avec beaucoup de plaisir tout comme les "Hommes de bonne volonté" de Jules Romain.
Est-ce que cela fait de moi une bête immonde ?
Pour certains oui.
Mais je les conchie !
Et en plus j'aime bien son sigle "phi"…où j'ai toujours vu un bras d'honneur…mais je n'ai jamais fait de philo…ah si, chez Otto…sans le savoir…peut être !?



6 commentaires:

Anonyme a dit...

Je n'ai pas compris pourquoi son staff de campagne avait réservé une salle à Tourcoing pouvant contenir 800 personnes alors que 2000 personnes étaient attendues. En définitive il y a eu près de 1600 personnes présentes, ce qui vu le froid polaire, était déjà un succès. Un grand écran avait été installé dehors pour pouvoir écouter le discours «Il n'y a pas de classe plus puissante en France que les 13 millions de salariés et ouvriers»
Heureusement que pour les parrainages le staff se bouge le cul : ils ont ratissé à 1500 pour pouvoir obtenir les 500 requis.

Au même moment et dans la même région, Valls était à Liévin dans le Pas-de-Calais devant 200 personnes, alors qu'il en espérait deux fois plus.
Rebelote à Clermont-Ferrand où il y avait à peine 300 personnes devant Valls, là où Macron avait fait salle comble (salle de 2000 personnes) 3 jours avant.

Encore une fois je dis que le PS se plante en ne se mettant pas derrière Mélenchon que les médias tentent d'enterrer. Un peu comme Sanders s'est fait enterrer par Clinton, laquelle a finalement perdu. Mais bon, c'est une autre histoire.
nine

Vieux Matou a dit...

La salle avait été mise à sa disposition par le maire (LR) ce qui est déjà bien. Macron peut se permettre des salles à 400 000 euros, il a des petits copains riches !

Anonyme a dit...

Au temps pour moi.
J'avais effectivement occulté le fait qu'il fallait débourser pour louer la plupart des salles de meeting.
Ceci dit si Macron peut se payer la salle de Clermont, Fillon le peut également puisqu'il a loué la même.
Moralité de l'histoire : l'argent va à l'argent :p
nine

Anonyme a dit...

Valls (pas Fillon)
nine

Vieux Matou a dit...

Lapsus révélateur !

Anonyme a dit...

Bah c'est clair que c'est blanc bonnet et bonnet blanc. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre dans ce baltringue à la présidentielle.
A part Philippe Poutou peut-être. Au moins quand il parle de la condition ouvrière, il sait de quoi il cause.
nine